Dans le monde de l’informatique, certaines compétences sont plus rares que d’autres, et sont donc plus gratifiées que d’autres. C’est le principal élément de différenciation de la rémunération moyenne de ce secteur, en plus de l’expérience. Sachant que les profils « informatiques » sont très recherchés par les entreprises, rares sont les candidats dotés de ces bonnes et complexes compétences tant convoitées. De fait, leurs rémunérations sont variées et très volatiles.image couverture

Quelles sont les rémunérations des métiers
Dev & Technology ?

 

Notre division Fyte Dev & Technology recrute au quotidien des talents pour des startup, PME et grands comptes. Issus de cabinets spécialisés, de sociétés de services et grâce à leur expérience et à leur connaissance du terrain, nos consultants ont développé une expertise en matière de recrutement, qui, couplée à un sourcing innovant, leur permet de répondre à vos besoins dans les meilleurs délais.

Nous vous proposons de (re)découvrir ci-dessous les missions principales des métiers les plus populaires de la division Dev & Technology ainsi que les rémunérations moyennes associées.

 

Développeur Java

Le développeur Java est un informaticien capable de créer un programme informatique en langage Java. Il conçoit des logiciels d’applications informatiques qui répondent point par point aux exigences techniques et fonctionnelles du cahier des charges puis rédige en langage Java tout ou une partie du programme informatique. Enfin, il rédige les notices techniques et les principaux guides d’utilisation pour les usagers.

Rémunération :

38 000 € à 59 000 €

 

Développeur PHP

Son rôle est de créer des sites Internet dynamiques grâce à son langage de programmation de prédilection : le PHP. Il travaille en étroite collaboration avec le chef de projet web, chargé d’établir le cahier des charges en fonction des demandes et contraintes du client. Le développeur PHP étudie le cahier des charges pour choisir la meilleure solution. Une fois le site Internet développé, il peut également intervenir pour réparer tout éventuel problème informatique (soit des bugs) et effectuer des mises à jour, nécessaires au bon fonctionnement du site.

Rémunération :

38 000 € à 65 000 €

 

Développeur Mobile

Sa principale mission est de développer des applications sur IOS / Android pour smartphone. Il développe sous Swift ou Objective-C pour l’environnement iOS, et développe sous Java ou Kotlin pour l’environnement Android. Ensuite, il va déployer les applications sur L’Appstore et le Playstore. Il est également en charge des tests, de la correction des bugs et des évolutions de l’application. Selon l’approche technologique, il peut se qualifier de :

  • Développeur Mobile Natif : il s’agit là d’utiliser les SDKs et langages proposés par défaut et « nativement » par les fournisseurs de système d’exploitation mobile (principalement iOS et Android désormais).
  • Développeur Mobile Hybride : des frameworks ont émergé pour tenter de simplifier le développement d’applications mobile en ciblant avec le même code la construction d’une application à la fois destinée à iOS et à Android (alors qu’en natif, il n’y pas d’autres choix que de développer 2 fois…).

Il échange régulièrement avec des équipes designers (UX / UI) afin d’optimiser l’expérience utilisateur de l’application.

Rémunération :

35 000 € à 60 000 €

 

Développeur Ruby

Le développeur Ruby se distingue des autres programmeurs par son langage de programmation : le Ruby. Celui-ci est très prisé pour son utilisation et sa compréhension plus simple que les autres langages informatiques. Cependant, rares sont ceux qui apprennent à l’utiliser… Au quotidien, le développeur Ruby utilise donc ce langage dans un programme informatique dont le code source est distribué sous une licence permettant à quiconque de lire, modifier ou redistribuer ce logiciel (soit un framework open source) : Ruby On Rails le plus souvent. Son rôle est de développer des applications web tout en respectant le cahier des charges établit par le chef de projet web. Néanmoins, ses missions ne se limitent pas là : le développeur Ruby est aussi présent lors des phases de test, il peut donc également corriger des bugs et autres problèmes techniques sur l’application qu’il a lui-même développée.

Rémunération :

35 000 € à 65 000 €

 

Développeur Python

En plus de maintenir le code existant et de programmer de nouvelles applications ou de nouvelles fonctionnalités, les tâches principales du développeur Python sont d’analyser les besoins des clients, de participer à la conception de l’architecture logicielle (c’est-à-dire à l’aspect visuel) et de réaliser les tests et la résolution des problèmes techniques (soit le « débogage ») des applications. Les ordinateurs fonctionnant sous Linux sont de plus de plus prisés par les entreprises. Or, le langage Python étant développé sur ces dits ordinateurs, les développeurs Python sont donc de plus en plus recherchés. Ces derniers doivent avoir une bonne connaissance du langage de programmation Python, de l’environnement Linux et MySQL (qui désigne un serveur de bases de données qui stocke les données dans des tables séparées plutôt que de tout rassembler dans une seule table). Alliant analyse et créativité, ils doivent faire preuve de rigueur et de collaboration pour mener à bien leurs missions.

Rémunération :

35 000 € à 65 000 €

 

Lead Developer

Le Lead Developer dirige une équipe de développeurs et assure le développement technique d’un projet. Définit comme un manager, il pilote des équipes et encadre le projet grâce à ses connaissances techniques approfondies. En plus de ses compétences techniques, il apporte une valeur ajoutée sur la gestion de projet pour délivrer les éléments attendus en respectant les délais et les budgets. Ses capacités à animer et à collaborer avec son équipe et à faire l’interface avec les interlocuteurs métiers sont nettement et largement reconnues.

Rémunération :

45 000 € à 60 000 €

 

Architecte Applicatif-Technique

Le métier d’Architecte Applicatif-Technique varie selon la nature du champ d’intervention.

L’Architecte Technique se charge de la définition de l’architecture technique du SI et des règles associées. En effet, il veille à la cohérence entre les aspects matériels et/ou applicatifs et les systèmes d’exploitation et/ou les réseaux… De plus, il fait évoluer l’architecture du SI pour qu’elle réponde aux besoins des utilisateurs et assure la compatibilité de toute nouvelle solution avec l’environnement existant.

L’Architecte Applicatif quant à lui, propose des architectures logicielles homogènes, compatibles et cohérentes avec les exigences d’architectures techniques. Il définit les orientations techniques du produit et des applications en anticipant les évolutions des environnements technologiques. Il peut notamment être amené à réaliser une veille technologique permanente et à analyser l’impact des nouvelles technologies dans le système d’information.

Rémunération :

60 000 et 80 000 €

 

Vous êtes à la recherche d’un poste en Dev & Technology ou vous recrutez des profils issus de ces métiers ? Nos consultants spécialisés sont là pour vous aider. N’hésitez pas à nous contacter !

Les commentaires sont fermés.